Prince, une vie consacrée à la musique


Rédigé Par | Kech24-FR | le Jeudi 21 Avril 2016 à 23:02


La légendaire musicien américain Prince est mort jeudi à l'âge de 57 ans. Artiste anticonformiste, "le kid de Minneapolis" a consacré sa vie à la musique, laissant derrière lui une œuvre prolifique, aux confluents du rock, de la soul et du funk.


C’était un guitariste virtuose. Une bête de scène aux costumes excentriques et au style de dandy androgyne. Un musicien prolifique aux plus de 100 millions de disques vendus dans le monde. Prince s’est éteint le jeudi 21 avril 2016 dans sa propriété de Paisley Park, dans le Minnesota, à l’âge de 57 ans, après une vie consacrée à la musique.

La musique, il a toujours baigné dedans. Prince Rogers Nelson, de son vrai nom, est né le 7 juin 1958 à Minneapolis, dans le Minnesota, d’un père musicien et d’une mère chanteuse de jazz. Il doit son prénom au groupe de blues de son père, le "Prince Rogers Trio". Dans une interview en 1991, son père John L. Nelson avait déclaré dans la presse : "Je l'ai appelé Prince car je voulais qu'il fasse tout ce que je n'ai pas pu faire". Un défi de taille, que son fils a relevé avec brio. Le petit Prince, qui n’a jamais dépassé le mètre 60, ne s’est posé aucune limite, a transcendé les genres et marqué de son empreinte l’histoire de la musique.

"Le kid de Minneapolis", n’a jamais cessé de composer. À 12 ans, il monte son premier groupe. À 18 ans, il sort son premier album. Il laisse derrière lui une œuvre riche, aux confluents de la pop, du funk, du R&B et du rock. "Il était un artiste prolifique, infatigable, androgyne. Mais pas seulement. C’est aussi un perfectionniste. Depuis 1979, Prince c’est plus de 50 titres dans le Top 40 à travers le monde", rappelle Gallagher Fenwick, correspondant de France 24 à Washington. Ses chansons "Cream", "Girls & Boys", "Kiss" ou "Musicology" ont fait danser le monde entier. Mais c’est en 1984 qu’il devient une star interplanétaire avec le tube "Purple Rain", initialement composé pour le film éponyme dans lequel Prince a joué son propre rôle. L’album s’écoule à plus de 20 millions d’exemplaires et reçoit plusieurs prix, dont l'Oscar de la meilleure chanson de film. Il lui vaut aussi d’être présenté par la presse comme le rival de Michael Jackson.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Cet espace d’échange est un lieu où le respect d'autrui est primordial.
Les messages agressifs, moqueries gratuites, vulgarités, seront donc supprimés.
Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera effacée.

Culture I Arts