OMS: La lutte contre le virus Zika sera "très compliquée"


Rédigé Par | Kech24-FR | le Jeudi 25 Février 2016 à 08:56



La lutte contre l'épidémie de Zika, dont la propagation devrait être "explosive" en Amérique Latine, sera "difficile et très compliquée", a prévenu la directrice générale de l'OMS.
"Notre chemin sera long et très difficile pour combattre le virus", a déclaré la directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, à l’issue d’une rencontre mardi avec la présidente brésilienne Dilma Rousseff sur les moyens de faire face à la maladie.
La cheffe de l’OMS a entrepris une visite de 48 heures au Brésil, pays le plus touché avec déjà plus d'un million et demi de cas du virus depuis 2015. Pis encore, l'agence de l’ONU dit s'attendre à une propagation rapide de la maladie en Amérique, avec trois à quatre millions de cas cette année.
Au début février, l'organisation avait décrété l’épidémie "urgence de santé publique de portée internationale", en estimant qu'il y aurait un lien possible entre Zika et l'explosion des cas de microcéphalie, une grave malformation congénitale.
Les experts devront donc savoir dans quelques semaines si le virus est à l’origine de la microcéphalie et du syndrome Guillain-Barré, une maladie neurologique qui peut entraîner une paralysie irréversible sinon la mort. Mais les essais cliniques à grande échelle de vaccins ne devraient pas démarrer avant 18 mois au moins, a récemment fait savoir l’agence onusienne.
Au total, 36 pays sont touchés par l’épidémie dans quatre des six régions de l'OMS, dont 28 sur le continent américain, cinq dans le Pacifique Ouest, deux en Asie du sud-est et un en Afrique. La hausse des cas de microcéphalies a été observée au Brésil et en Polynésie française, alors que le syndrome de Guillain-Barré a augmenté dans huit pays.
Le don du sang dans les régions infectées par Zika doit pouvoir être assuré, selon l’'OMS qui vient de recommander des restrictions pendant 28 jours après la fin des symptômes d'une infection ou d'une maladie liée au virus.
L’agence onusienne a également mis en place un plan d'opérations pour lutter contre le virus Zika et les malformations associées, pour lequel elle demande un financement de 56 millions de dollars.


Tags : OMS, virus Zika

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Cet espace d’échange est un lieu où le respect d'autrui est primordial.
Les messages agressifs, moqueries gratuites, vulgarités, seront donc supprimés.
Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera effacée.

kech | Pour Elle | Régions | Nation | Monde | Economie | Loisirs | Sport | Vidéos | Société | Faits-Divers