La préfecture de police de Marrakech dément avoir interpellé 110 mineurs dans une affaire de vol du téléphone portable d'une touriste britannique


Rédigé Par | lemag | le Samedi 11 Juin 2016 à 01:30



La préfecture de police de Marrakech dément avoir interpellé 110 mineurs dans une affaire de vol du téléphone portable d'une touriste britannique
La préfecture de police de Marrakech a démenti, vendredi, "d'une manière catégorique" avoir interpellé 110 mineurs dans une affaire de vol du téléphone portable d'une touriste britannique, que certains médias ont faussement présenté comme l'épouse de l'ambassadeur d'un pays européen au Maroc.

Dans un communiqué, la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) précise que le premier arrondissement de police de Marrakech a reçu le 6 juin une plainte de la part d'une touriste britannique n'entretenant aucune relation conjugale avec un représentant diplomatique ou consulaire accrédité au Maroc, selon laquelle elle a été victime du vol de son téléphone portable par deux mineurs s'adonnant à la mendicité, tout en fournissant leur description physique. L'enquête menée par les services de la Sûreté nationale a permis l'arrestation de sept mineurs répondant à certains éléments de la description fournis par la victime, ajoute la même source, indiquant que l'un des mis en cause a été reconnu comme étant le principal suspect. Ce dernier a été arrêté en possession du téléphone portable dérobé, alors que le reste des mineurs arrêtés ont été libérés faute de preuves sur leur implication dans cette affaire.

Le mis en cause a été déféré devant le Parquet général près de la Cour d'appel de Marrakech, mardi 7 juin, tandis que le téléphone a été remis à sa propriétaire, précise le communiqué.

La préfecture de police de Marrakech, tout en confirmant ces faits, tient à réfuter catégoriquement les prétentions et allégations faisant état de l'arrestation de 110 mineurs dans cette affaire, ainsi que la qualité dont a été présentée la victime, qui n'est qu'une touriste anglaise étant entrée au Maroc le 4 juin dans le cadre d'un voyage touristique, conclut le communiqué.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Cet espace d’échange est un lieu où le respect d'autrui est primordial.
Les messages agressifs, moqueries gratuites, vulgarités, seront donc supprimés.
Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera effacée.

kech | Pour Elle | Régions | Nation | Monde | Economie | Loisirs | Sport | Vidéos | Société | Faits-Divers