La médina de Marrakech bientôt restaurée


Rédigé Par | Kech24-Fr Le figaro | le Samedi 14 Janvier 2017 à 21:30



Le centre névralgique de la quatrième plus grande ville du Maroc fait l'objet d'un vaste chantier de réhabilitation. Plusieurs projets visant à «assurer une nouvelle vie» à la célèbre ville touristique du royaume ont été lancés en début de semaine, pour un investissement d'environ 10 millions d'euros.

Ce lundi 9 janvier, le roi Mohammed VI s'est rendu, en personne, dans la médina de Marrakech pour lancer les projets de préservation du patrimoine. Ce même jour, une convention pour le financement, la restauration et la mise en valeur des circuits touristiques et d'anciens bâtiments de la médina a été signée.
Parmi les nombreux projets de rénovation, l'aménagement des abords des remparts de la médina, le traitement des édifices menaçant ruines dans un vieux district et la réalisation d'équipements de proximité au Mellah (quartier juif), le tout, pour un investissement d'environ 10 millions d'euros. Le quartier du Mellah, qui a récemment retrouvé son nom d'origine à l'initiative du roi Mohammed VI, sera ainsi réhabilité.
La Médina de Marrakech, abrite notamment la place Jamaa-el-Fna, patrimoine culturel immatériel de l'Humanité de l'Unesco, avec ses riads restaurés par centaines très prisés des fortunés étrangers, notamment des Français.

Un exemple éminent de ville historique vivante

C'est l'un des principaux pôles touristiques du pays. Au milieu de ses 700 hectares, l'habitat ancien y est devenu «vulnérable du fait de l'évolution démographique», selon l'Unesco, mais demeure «un exemple éminent de ville historique vivante», avec son «lacis de ruelles, ses maisons, ses souks (marchés), ses fondouks (hôtels), ses activités artisanales et commerciales traditionnelles».
Début 2014, le Maroc avait lancé un plan de développement baptisé «Marrakech, cité du renouveau permanent», qui prévoyait la réhabilitation des principaux monuments et sites touristiques. Ce vaste programme, doté d'un budget de 600 millions d'euros, est aujourd'hui dans sa phase de finalisation. Les derniers chiffres du Conseil Régional du tourisme (CRT) sont convaincants. En 2016, près de 2 millions de personnes se sont rendues à Marrakech. Le rayonnement mondial de la Conférence sur le climat, la COP22, qui s'y est déroulé en novembre dernier a certainement compté. Près de 40 000 participants s'y sont rendus.
Des projets similaires de restauration de sites historiques sont en cours dans d'autres villes du royaume chérifien, ,comme Essaouira, Casablanca, Fès ou encore Rabat



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Cet espace d’échange est un lieu où le respect d'autrui est primordial.
Les messages agressifs, moqueries gratuites, vulgarités, seront donc supprimés.
Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera effacée.

kech | Pour Elle | Régions | Nation | Monde | Economie | Loisirs | Sport | Vidéos | Société | Faits-Divers