Grammy : l'hommage technologique de Lady Gaga et d'Intel à David Bowie


Rédigé Par | Clubic | le Mardi 16 Février 2016 à 16:59


Quand technique et artistique convergent, ils donnent un résultat controversé mais intéressant : un hommage à David Bowie porté par la technologie.


L'artiste Lady Gaga et le fondeur Intel ont collaboré pour présenter aux Grammy Awards, qui se sont tenus cette nuit aux États-Unis, une revisite de la carrière du chanteur David Bowie.

Entourés des créateurs du collectif Haus of Gaga, les deux partenaires ont présenté (ci-contre) une vaste panoplie de techniques scéniques dernier cri. Outre les costumes et les maquillages bien réels, le programme d'une dizaine de chansons a intégré plusieurs créations innovantes.
La prestation de 7 minutes a commencé par un « face mapping », c'est-à-dire par une projection 3D avec laquelle le visage en mouvement de Lady Gaga s'est maquillé progressivement à la manière de David Bowie.

Puis Lady Gaga a joué sur un piano dansant animé par des robots industriels. Toujours efficace, même si c'est désormais vu et revu et même si on ne sait pas bien quelle a été la contribution d'Intel sur cette partie.

La performance incluait enfin de nombreux effets visuels en temps réel, et non pré-calculés comme c'est souvent le cas, mêlant détection de mouvements, projection traditionnelle et projection holographique sur un écran translucide au devant de la scène.

Sur le plan technique, rien de très original pour ceux qui s'intéressent un tant soit peu aux avancées des techniques scénographiques. Toutes les techniques mises en œuvre ont déjà été vues dans d'autres concerts ou d'autres vidéos virales. La prestation de Lady Gaga n'en demeure pas moins une belle démonstration technologique. Comme le souligne la chanteuse elle-même dans le making of, elle met en lumière le fait que les techniciens rêvent, cherchent et inventent, et que c'est l'essence d'un artiste.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Cet espace d’échange est un lieu où le respect d'autrui est primordial.
Les messages agressifs, moqueries gratuites, vulgarités, seront donc supprimés.
Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera effacée.

Culture I Arts