Euro-2016: l'ombre du hooliganisme ressurgit


Rédigé Par | Kech24-FR | le Samedi 11 Juin 2016 à 23:50



Après de premiers incidents la veille, de nouveaux heurts entre supporteurs ont eu lieu vendredi soir à Marseille, relançant les craintes liées au hooliganisme pendant l'Euro-2016.
Sur le Vieux-Port de Marseille, plusieurs dizaines de supporters ont jeté des projectiles sur les forces de l'ordre qui ont répliqué avec des grenades lacrymogènes. Selon le préfet de police Laurent Nunez, les policiers ont "séparé des groupes d'Anglais et de Russes", dont les sélections se rencontrent samedi (19H00 GMT) au Vélodrome. Il n'y a pas eu d'incidents majeurs, a-t-il ajouté.
Dans la nuit de jeudi à vendredi, des incidents avaient déjà éclaté, un groupe de 250 supporters britanniques s'en prenant à la police.
Des comportements condamnés vendredi après-midi par la Fédération anglaise (FA), "vraiment" déçue par ces scènes de violences avant Angleterre-Russie, l'un des cinq matches du premier tour de l'Euro classés à haut risque. Un dispositif policier renforcé, avec l'arrivée de forces mobiles, est prévu en prévision de la venue d'autres supporters russes et anglais.
Car si les principales craintes portent sur la menace d'attentats pendant l'Euro, le risque de débordements provoqués par des supporters violents ne peut être écarté.
Plusieurs pays en lice sont souvent accompagnés de hooligans (Russie, Croatie, Angleterre, Allemagne...).
"Nous n'avons pas négligé ce facteur parce qu'il peut exister", a déclaré à l'AFP cette semaine Ziad Khoury, responsable de la sécurité au sein du comité d'organisation de l'Euro.
La liste n'est pas officielle, mais cinq matches sont classés "niveau 3" sur une échelle de risques de 4 et feront l'objet d'un dispositif de sécurité renforcé.
Outre Angleterre - Russie (Gr. B), il s'agira de Turquie - Croatie, dimanche au Parc des Princes à Paris (Gr. D), Allemagne - Pologne (Gr. C, le 16 juin au Stade de France), Angleterre - Pays de Galles (Gr. B, le 16 juin à Lens) et Ukraine - Pologne (Gr. C, le 21 juin, encore à Marseille).



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Cet espace d’échange est un lieu où le respect d'autrui est primordial.
Les messages agressifs, moqueries gratuites, vulgarités, seront donc supprimés.
Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera effacée.

kech | Pour Elle | Régions | Nation | Monde | Economie | Loisirs | Sport | Vidéos | Société | Faits-Divers