Des partis politiques appellent le gouvernement à respecter ses engagements avec les prochaines échéances électorales


Rédigé Par | Kech24-FR | le Vendredi 15 Avril 2016 à 21:25



Douze partis politiques ont appelé, suite à une réunion tenue mercredi à Rabat, le gouvernement à respecter ses engagements en relation avec les prochaines échéances électorales, tout en exprimant leur rejet « de toute tentative visant à imposer des seuils électoraux ».

Ces seuils sont de nature à priver la majorité des partis politiques nationaux de représentation au sein de la Chambre des Représentants, ont souligné ces partis dans un communiqué conjoint où ils dénoncent ces seuils électoraux et toutes les manifestations d’exclusion qui en découlent et qui « impactent la démocratie et ne garantissent aucunement le pluralisme ».

« Le soutien de la minorité de partis hégémoniques est une menace pour le processus démocratique de notre pays, une dilapidation des deniers publics et une altération de l’opération électorale avec pour conséquence l’abstention politique des citoyens », ont estimé les partis signataires du communiqué conjoint, qui sont le Parti de l’unité et de la démocratie (PUD), le Parti de la réforme et du développement (PRD), le Parti de la société démocratique (PSD), le Parti du renouveau et de l’équité (PRE), le Parti démocratique et de l’indépendance (PDI), le Parti du centre social (PCS), le Parti de la liberté et de la justice sociale (PLJS), le Parti de la renaissance et de la vertu (PRV), le Parti démocrate national (PDN), le Parti de l’espoir (PE), le Parti Al Ahd Addimocrati (PAD) et le Parti des Néo-Démocrates.

Les douze partis ont rejeté également la poursuite des pratiques de « discrimination et d’inégalité des chances » entre les partis politiques participant à l’opération électorale, notamment en relation avec le financement public des campagnes électorales et l’accès aux médias publics concernant essentiellement les émissions à caractère politique.

Ils ont appelé, dans ce cadre, l’ensemble des forces politiques vives sérieuses et soucieuses de la préservation des intérêts de la patrie à « constituer un front unifié pour faire face à la politique d’exclusion et de marginalisation » et à se mobiliser pour garantir le droit légitime à la représentativité politique démocratique au sein de l’ensemble des institutions élues.

Les partis signataires ont réitéré leur engagement à poursuivre la lutte, aux côtés de toutes les forces nationales vives, pour l’édification d’une véritable démocratie basée sur des fondements sains et les principes d’égalité, d’équité et de respect du pluralisme politique, en harmonie avec les objectifs de la Constitution du Royaume.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Cet espace d’échange est un lieu où le respect d'autrui est primordial.
Les messages agressifs, moqueries gratuites, vulgarités, seront donc supprimés.
Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera effacée.

kech | Pour Elle | Régions | Nation | Monde | Economie | Loisirs | Sport | Vidéos | Société | Faits-Divers